‘Conservez comme vous aimez’, de Martine Roffinella : délire en boîte

« Le Papa-Psy lui répète trois fois par semaine : « N’oubliez pas les cachets, hein Sibylle. À sept heures puis à dix-neuf heures sans faute. Pas de bêtise, n’est-ce pas ? » » Papa-Psy aurait peut-être dû insister davantage, répéter cinq ou six fois ses recommandations, augmenter d’autorité le nombre de séances hebdomadaires. Car Sibylle prend t-elle ses cachetsLire la suite « ‘Conservez comme vous aimez’, de Martine Roffinella : délire en boîte »