‘Naître ici’, de Nassuf Djailani. Antidote poétique aux temps maussades

« l’errance est pourvoyeuse de surprises le corps d’un sarcophage de mémoires endormiesdes reptiles en digestion y dorment d’un sommeil de mille ansy naviguent des désirs de fraternité » La saison n’est guère propice aux vagabondages physiques, certes, mais elle l’est – pour qui veut s’éloigner un temps de la lourdeur de l’époque – auxLire la suite « ‘Naître ici’, de Nassuf Djailani. Antidote poétique aux temps maussades »