‘Conservez comme vous aimez’, de Martine Roffinella : délire en boîte

« Le Papa-Psy lui répète trois fois par semaine : « N’oubliez pas les cachets, hein Sibylle. À sept heures puis à dix-neuf heures sans faute. Pas de bêtise, n’est-ce pas ? » » Papa-Psy aurait peut-être dû insister davantage, répéter cinq ou six fois ses recommandations, augmenter d’autorité le nombre de séances hebdomadaires. Car Sibylle prend t-elle ses cachetsLire la suite « ‘Conservez comme vous aimez’, de Martine Roffinella : délire en boîte »

Martine Roffinella, l’alcool et les meurtrissures pérennes de l’âme

« l’autre hurle on a peur on se tait où est la bouteille on a la bouche sèche faut boire non ça n’a pas existé cette scène faut boire se convaincre c’est chimère c’est hallucination délire Dormir maintenant to morrow is another day on est en pleine série B mauvais script franchement si c’est vrai fautLire la suite « Martine Roffinella, l’alcool et les meurtrissures pérennes de l’âme »