‘La femme révélée’, de Gaëlle Nohant. Photographie d’une époque en ébullition

Le dernier ouvrage de Gaëlle Nohant, l’auteure de ‘La part des flammes’ (2015, ed. Héloïse d’Ormesson), est trompeur. Les premiers chapitres laissent croire au lecteur qu’il s’aventure dans une romance, celle d’une privilégiée de la Gold Coast (quartier résidentiel huppé de Chicago) et – prédit le lecteur méfiant – d’un robuste gaillard maniant le verreLire la suite « ‘La femme révélée’, de Gaëlle Nohant. Photographie d’une époque en ébullition »